Trucs, astuces, techniques et nouveautés. Partageons, nos aquariums s'en porteront bien mieux !

11 février 2008

Bien choisir l'emplacement

Bien choisir l'emplacement de son bac est primordial pour la suite.
En effet, différents paramètres sont à prendre en compte pour s'assurer tranquillité et confort d'utilisation.

    1. La solidité du sol

Il doit être capable de supporter le poids d'une cuve de verre pleine d'eau comportant des éléments de décor de type gravier, racines ou pierres.

Par exemple, un bac de 115 litres mesurant 90 cm de long représente une fois rempli une masse de près de 140 kilogrammes, soit une pression au sol de 0,049 kg/cm2.

Dans nos appartements et maisons, les normes actuelles imposent aux dalles de béton armé une résistance de l'ordre de 250 kg/m2. Elles peuvent donc en théorie soutenir sans problème une cuve de 400 litres.

L'incertitude règne par contre dans les bâtiments anciens, selon les matériaux utilisés et les travaux réalisés.

Il faut donc user de prudence en positionnant l'aquarium contre un mur porteur, sur une poutre porteuse ou en revoyant ses prétentions à la baisse.

    2. Orientation du bac

La lumière directe du soleil est néfaste aux aquariums.
Elle favorise le développement des algues et nuit à l'esthétique, en affadissant les couleurs et en mettant l'accent sur les rayures du verre ou les impuretés en suspension dans l'eau.
Il ne faut donc pas installer la cuve face à une fenêtre, surtout si elle est orientée au sud ou à l'ouest.

Les zones de courants d'air ou la proximité d'un radiateur, qui soumettent la population à des variations thermiques importantes, sont également à éviter.

    3. Spectacle & accessibilité

L'emplacement doit permettre à tous de profiter au mieux du spectacle, tout en laissant une bonne accessibilité pour les opérations d'entretien.

La présence d'une prise de courant reliée à un disjoncteur est indispensable.
Celle d'une arrivée et d'une évacuation d'eau est facultative mais elle facilite les changements d'eau en limitant le transport de seaux ou l'utilisation de tuyaux.

    4. Support

Les meubles vendus avec les bacs représentent un coût supplémentaire mais restent un gage de qualité.

 

bac_et_meuble

 


Il est également possible de bricoler du mobilier... à condition de s'assurer de sa solidité et de ses capacités à supporter le poids de l'aquarium !
Le plateau et les pieds doivent être mis à l'épreuve et éventuellement renforcés.

La cuve ne doit jamais reposer directement sur son support car, sous l'effet de la pression de l'eau, la moindre aspérité peut endommager la glace du fond. Une plaque de polystyrène de un à deux centimètres d'épaisseur intercalée entre le plateau et le bac permet d'écarter ce danger à moindre coût.

 Bouton_page_suivante

Posté par poissonlunedu69 à 11:15 - Installation et maintenance - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire